Bienvenue sur mon site personnel !

Mon nom est Jean-Laurent Redondo et j'habite à Luxembourg.
Depuis ma jeunesse, j'ai une vision marxiste du monde et j'agis en conséquence.
Ce site et ses articles sont un reflet de mes engagements.
Bonne lecture !

Appel de solidarité avec le peuple grec

Communiqué du Comité de solidarité avec la Grèce : Le Comité de solidarité avec la Grèce, conscient de la situation dramatique de millions de femmes et d’hommes grecs, tient à venir concrètement en aide aux plus démuni-e-s. Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué au succès des trois rassemblements de solidarité organisés par le Comité au cours des dernières semaines et qui ont fait des dons substantiels. Les fonds collectés nous ont permis de soutenir un … [Lire plus...]

#ThisIsACoup

Communiqué du Comité de solidarité avec la Grèce : Sous la menace d’une asphyxie économique, les chefs d'État et de gouvernement de la zone euro viennent d’imposer à la Grèce des mesures d’austérité drastiques, qui aggraveront la crise humanitaire dans le pays. Il s’agit d’un véritable coup de force niant toutes les valeurs qui étaient à l’origine du processus d’unification européenne. Plus que jamais, le peuple grec nécessite notre solidarité ! De nombreuses actions et … [Lire plus...]

Nation et mouvement ouvrier

On peut prévoir à juste titre que les nations ainsi que les États-nations seront dépassés au fur et à mesure que les peuples avanceront sur le chemin du socialisme développé et ultérieurement du communisme. Cependant, pour les générations actuelles et celles, qui vivront dans un futur moins lointain, cette perspective ne sera pas encore d’actualité. La nation comme cadre des luttes de classes actuelles À notre époque, les luttes pour le progrès démocratique et social se développent avant … [Lire plus...]

Immigration : problèmes réels et fausses solutions

Le Parlement européen vient d'adopter le 18 juin 2008 la directive dite « retour ». Les députés verts et ceux de la Gauche Unitaire Européenne ont voté contre en bloc, ainsi qu'un bon nombre de députés socialistes et divers députés libéraux et de droite. La directive prévoit pour les migrants non communautaires des mesures de rétention pouvant aller jusqu'à 18 mois. Les personnes expulsées peuvent être interdites d'accès au territoire européen pour une durée de 5 ans. La directive … [Lire plus...]

Réflexions sur le NON irlandais

Ainsi donc, le peuple irlandais a refusé de donner son aval à la ratification du traité de Lisbonne. Un traité ayant repris l'essentiel des dispositions du défunt traité constitutionnel, dont le processus de ratification a échoué suite aux référendums défavorables en France et aux Pays-Bas. Que les électrices et électeurs irlandais aient lu le traité de Lisbonne avant de se prononcer, on peut en douter avec raison. Le texte est tout à fait indigeste. De toute façon il n'est pas destiné à être … [Lire plus...]

Naissance d’un parti pour le Socialisme du 21e siècle

Au lendemain de sa réélection triomphale en décembre 2006, le président vénézuélien Hugo Chávez a annoncé devant ses partisans l’approfondissement du caractère socialiste de la révolution bolivarienne. À cette fin il a appelé la gauche vénézuélienne à se regrouper dans un parti unitaire et pluraliste, afin de dépasser le fractionnement et les divisions inhérents à l’existence d’une multitude de formations politiques se réclamant de la mouvance chaviste. Jamais il n’a été question de … [Lire plus...]

Qui sont les bons Européens ?

On reproche souvent aux forces politiques se situant à la gauche de la social-démocratie de défendre des positions nationalistes et antieuropéennes. Qu'en est-il au juste ? S'il est vrai que quelques rares partis de cette mouvance politique prônent une sortie de l'Union européenne - en s'adonnant à l'illusion d'un retranchement derrière les frontières de l'État national pour mener une politique de progrès - la grande majorité de ces forces politiques sont favorables, à des degrés divers, … [Lire plus...]

»Der furchtbare Traum vom Sozialismus«

Seit dem Fall der Berliner Mauer ist immer wieder versucht worden Gregor Gysi als Inoffiziellen Mitarbeiter des DDR-Ministeriums für Staatssicherheit zu denunzieren. Stichhaltige Beweise konnte bis heute noch niemand vorlegen. Gegen Gregor Gysi schwingt man einfach nur die Stasi-Keule. Entlastende Dokumente und Fakten werden nicht zur Kenntnis genommen. Das Prinzip der Unschuld bis zum Beweis des Gegenteils gilt nicht mehr. Eigentlich geht es ja gar nicht gegen die Person Gregor Gysi. … [Lire plus...]